Les Incontournables – le Fauteuil Bridge

fauteuil bridge relooké
Fauteuil bridge relooké par A.Hemy © A.Hemy

Origine du fauteuil bridge

Si je vous dis : siège léger et pratique qui date des années 30, un incontournable des années Art Déco. À quoi vous pensez ? Le Fauteuil bridge ! C’est un siège à dossier bas, droit ou légèrement incliné et qui dispose d’accotoirs.

Il devient donc dans les années 30 indissociable d’un salon moderne, décoré avec goût. Il accompagne la bourgeoisie dans leur passe temps favori : le jeu de cartes, et spécialement…le bridge. Son nom vient donc tout simplement de son utilisation (on s’en serait pas doutés tiens !).

Son confort et son côté pratique (léger, robuste) lui ont permis de traverser les époques sans prendre une ride. À l’origine en bois de chêne, ou de hêtre pour les versions les plus courantes, il se décline aussi en acajou ou palissandre pour les versions plus luxueuses. Il évolue avec son époque et on le retrouve constitué d’une armature en acier puis en aluminium dans les années 50-60.

Son assise originelle est en tissu ou en velours et évolue également. L’utilisation du skaï permet toutes sortes de folies chromatiques (rose, blanc, bleu…). On retrouvera plus tard des fauteuils bridges revisités dont la structure est constituée de plastique. Les années 70 ont vu l’arrivée de nouveaux matériaux issus de la pétrochimie comme la résine dans les matériaux utilisés pour l’ameublement des ménages.

Les fauteuils bridge relookés

Aujourd’hui il existe de nombreux relookeurs/tapissiers qui proposent leur ré-interprétation du fauteuil bridge avec un structure en bois brut ou coloré et un tissu contemporain qui s’accorde à nos intérieurs modernes.

En effet, il faut dire que c’est un fauteuil qu’on retrouve assez facilement en brocantes ou vide greniers et sa restauration (traditionnelle) peut être effectuée avec un minimum de connaissances en tapisserie.