Les Incontournables – le meuble Secrétaire

Un meuble dont le nom a donné un métier, à quoi pensez vous ? Au secrétaire bien sûr ! Le secrétaire, (du latin secretarium, “lieu où conserver des secrets”) est un meuble qui servait à garder les petits trésors, les documents importants et le courrier.

Origine du meuble secrétaire

C’est un meuble de bureau servant à l’écriture de la correspondance, au rangement des courriers et des documents. Il dérive de l’écritoire, dont l’origine remonte à l’écriture sur parchemin pratiquée par les moines, les seuls à savoir écrire à l’époque. Il renferme les papiers précieux de l’auteur et comprend souvent tiroirs, rangements (casiers) et un dessus à abattant qui ferme à clé.

Meuble de travail et de prestige, il est longtemps réservé à une infime frange de la population française, en capacité de lire et écrire. Les premiers modèles de secrétaire dérivent de la table à écrire, un des premiers meubles “fixes” apparus avec la naissance du style Louis XIII.

Cet abattant peut prendre plusieurs formes : on parle alors de secrétaire en pente,  secrétaire à dos d’âne, à cylindres…

Secrétaire mural ou secrétaire sur pieds ?

Dans les années 50 on voit aussi émerger un nouveau type de secrétaire : le secrétaire haut ou secrétaire mural. Directement fixé au mur ce secrétaire minimaliste permet un gain de place important. Le secrétaire permet d’avoir tous ses documents sous la main et une fois fermé peut dissimuler un bureau en bazar !

S’il est vrai qu’on écrit plus beaucoup de courrier aujourd’hui le secrétaire opère un retour en grâce depuis quelques années. Modulable, il peut tout à fait servir de bureau minimaliste pour qui souhaite télétravailler. La version dépourvue de pieds a l’avantage d’être compact et adapté aux intérieurs citadins dotés de pièces de taille réduite.