Le bois massif et les produits dérivés du bois

Il existe de nombreuses utilisations du bois dans des domaines variés comme la charpente, la construction, l’agencement ou encore l’ameublement. On pense évidemment au bois massif mais il existe de nombreux produits dérivés.

En ameublement, on retrouvera donc principalement : 

Le bois massif

La version la plus brute et la plus naturelle : les arbres sont abattus, découpés puis séchés pour produire des planches, des tasseaux, des poutres…etc. Il existe un grand nombre d’essences, des plus communes (hêtre, chêne) aux plus exotiques wengé, acajou padouk..) dont vont dépendre le prix, la teinte et la résistance.

bois-massif
Pile de bois massif débité

L’aggloméré

Les panneaux d’aggloméré, constitué de particules de bois, mélangées avec de la résine et collées par pression à chaud. On utilisera ensuite du placage (fines feuilles de bois) pour venir habiller ces panneaux peu esthétiques, mais bien pratiques !

panneau de particules agglomérées
Morceau de panneau de particules de bois agglomérées ©D-Kuru

Le medium ou Mdf

Le MDF (medium density fiberboard) : il s’agit ici aussi de fibres de bois (plus fines que pour l’aggloméré) compressées et collées entre elles. Ces fines particules offrent une surface plus lisse, plus esthétique et plus facile à peindre que l’aggloméré. Les opérations réalisées sur ce matériau (sciage, perçage…) sont plus nettes que sur des panneaux d’aggloméré. L’inconvénient par rapport à l’aggloméré est son poids, plus lourd.

panneau de medium ou mdf
Panneau de medium ou MDF

Le contreplaqué

Le contreplaqué, constitué de feuilles de bois déroulées, superposées, croisées et collées sous pression. Son utilisation industrielle décolle vers la fin du XIXème siècle. C’est dans les années 1930 que son utilisation décolle grâce à la découverte des techniques de cintrage puis de moulage qui permettent de l’utiliser sous de nouvelles formes.

panneaux de contreplaqué
Panneaux de contreplaqué

Le latté

Le latté désigne un panneau industriel, realisé à l’aide de lattes de bois recouvertes de chaque côté de couches de placages, assez épais. Il existe des panneaux lattés “3 plis” avec placage/latte/placage et aussi des panneaux 5 plis. Ces panneaux sont légers, solides, stables et plus esthétiques que des panneaux d’agglomérés ou contreplaqués. On peut utiliser des essences de bois moins chères pour les lattes comme le sapin et pour le placage des essences plus esthétiques (et plus chères) comme le chêne ou le frêne.

panneau de bois latté
Panneau de bois latté

L’OSB ou oriented strand board

Plus rarement utilisé pour l’ameublement ou l’agencement en raison de son aspect qui peut rebuter certains, l’OSB est réalisé avec des copeaux de bois assez grossier. Ils sont disposés en plusieurs couches ensuite compressés et encollés à l’aide de résine. L’OSB est un excellent thermique ou phonique et possède une meilleure résistance mécanique que le contreplaqué.

panneau d'OSB
Panneau d’OSB ©C.Sander

Chez tinty on aime les meubles en bois massif car ils résistent bien aux différentes opérations de restauration (sablage, ponçage…) mais ils sont aussi plus sujets aux différentes attaques d’insectes xylophages ! C’est aussi sur ces meubles qu’on a le plus grand choix de produits de finition. Les meubles réalisés en panneaux de particules sont plus délicats et doivent faire l’objet d’une attention tout particulière…surtout pendant le ponçage ! Le placage est parfois très fragile!